Clotilde Poivilliers thérapeute

Neuilly sur Seine (92)

Villepreux (78)

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône

SURDOUÉS

ON PEUT ÊTRE SURDOUÉ ET BIEN LE VIVRE

Zèbre Zen

2019-09-30_15_21_07-Amazon.fr_-_Zèbre_ze

Honorer et développer ses talents quand on est surdoué

 

 

« Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? »

 

Telle pourrait être la devise des adultes surdoués et des enfants précoces. Ils possèdent de multiples capacités qu’ils n’arrivent pas toujours à exploiter, du fait de certains freins liés à leur mode de fonctionnement souvent atypique.

 

Comme le terme l’indique, « haut potentiel » signifie que le HP a DU potentiel et même un sacré potentiel mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il en a conscience, ni qu’il l’accepte, ni même qu’il le développe et l’utilise au mieux. Parfois ces talents ne sont pas exploités et peuvent même constituer un obstacle à l’épanouissement personnel, relationnel, affectif et professionnel du surdoué.

 

Jusqu’à présent, on connaît davantage le versant sombre de la douance car la plupart des ouvrages dédiés aux hauts potentiels (HP) sont écrits par des thérapeutes qui reçoivent en cabinet ceux qui sont en souffrance (au même titre que les non-HP) et la majorité des articles ou reportages sur ce sujet présente surtout des surdoués qui témoignent de leurs difficultés.

 

Le versant lumineux de la douance
 

Il m’a semblé important de mettre l’accent sur le versant lumineux de cette particularité qu’est la douance qui, en réalité, peut être un atout fabuleux.

 

On a constaté qu’un certain nombre de surdoués assument très bien leur douance et savent utiliser leurs capacités extra-ordinaires à bon escient pour évoluer sans cesse, pour s’épanouir personnellement et professionnellement. Souvent avant-gardistes, toujours efficaces et performants, ils réussissent à développer des théories, des projets et des actions afin d’accompagner les autres, les entreprise et le monde vers le meilleur.

  

Un objectif essentiel,

Être mieux avec soi-même, mieux avec les autres et mieux avec l'univers.

 

Le contenu de cette rubrique est un lien avec mon livre ZÈBRE ZEN* paru aux éditions Eyrolles qui dresse un portrait inédit des surdoués, sous l'angle des neurosciences et de l'éthologie. Pour tous les zèbres prisonniers d'eux-mêmes, mais aussi pour ceux qui n'assument pas ou n'exploitent pas totalement leur surdouance, il se présente aussi comme un guide "orienté solutions" proposant enfin des moyens concrets, « prêts à l’emploi » (méditation, cohérence cardiaque, visualisations, auto-shiatsu, Mind-Mapping, rituels de confiance...), théoriques et surtout pratiques, pour sublimer leurs incroyables talents et en neutraliser ou transmuter les effets secondaires... 

Certains d’entre eux seront décrits individuellement dans le blog, les autres seront enseignés en accompagnement individuel ou dans la formation proposée aux surdoués.

 

Une rubrique pour les surdoués… mais aussi pour les autres.

Elle s’adresse aux adultes surdoués ― y compris à ceux qui vont bien ― ainsi qu’aux parents et enseignants d’enfants précoces, qui y trouveront des pistes pour mieux comprendre et communiquer avec leurs petits zèbres, ou ceux qui leur sont confiés.

Cependant, la plupart des outils présentés permettant de gérer séparément les différentes caractéristiques des surdoués, ils peuvent également être utiles à toute personne dotée d’un mental envahissant, d’hypersensibilité émotionnelle ou d’hyperesthésie, manquant de confiance en soi ou vivant des difficultés relationnelles… pour développer le meilleur de soi et se réconcilier avec elle-même.

 

* ZÈBRE ZEN

" Subtil et audacieux. Un ouvrage de référence..."

Selon le Dr Olivier Revol, chef de service de psychiatrie de l'enfant, Hôpitaux de Lyon,

qui m’a fait l’honneur de le préfacer.