Clotilde Poivilliers thérapeute

Neuilly sur Seine (92)

Villepreux (78)

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • LinkedIn Social Icône

MES TECHNIQUES

COACHING PSYCHO-CORPOREL

LE COACHING PSYCHO-CORPOREL basé sur le lien corps-esprit
avec le décodage psycho-bio-énergétique, l'écoute active bienveillante et empathique et les neurosciences

Ce que l'on réprime, s'imprime
Ce à quoi on résiste, persiste
Ce qui nous affecte, nous infecte
Ce que l'on fuit, nous poursuit


Mais, heureusement...
Ce à quoi on fait face, s'efface
Ce qu'on visualise, se matérialise
Et ce que l'on bénit, nous ravit...


→ pour aider les personnes à réfléchir, à découvrir, puis à reconnaître et enfin accepter que bien souvent, les souffrances physiques et les réactions psycho-comportementales qui nuisent à leur quotidien personnel et relationnel sont dues à des blessures du passé que leur inconscient a enfouies pour ne plus souffrir.

Il est important de préciser que, pour faire émerger tout ça, il est fondamental de faire appel à ce qui contribue majoritairement à la qualité de soin d'un thérapeute, c'est à dire la bienveillance et l'empathie car tout être en souffrance a besoin d'être reconnu et entendu pleinement et sans jugement.

→ pour les inviter à comprendre que nos émotions constituent le moyen que notre inconscient a trouvé pour nous transmettre des messages et nous inviter à changer quelque chose afin de retrouver l'harmonie corps-esprit et bien-sûr pour les aider à les exprimer.

→ pour leur donner des outils spécifiques permettant d’agir en conscience sur les modes de fonctionnement réactionnels (ou réflexes régis par le cerveau reptilien) qu’ils ont mis en place dans leur passé et qui se sont transformés en habitudes néfastes ou destructrices, déclenchant souvent des douleurs psycho-émotionnelles et/ou corporelles parfois intenses.

→ Pour leur permettre d'accéder peu à peu à une certaine autonomie par rapport à la gestion de la douleur du corps, du cœur et de l'âme (car tout est lié), en suivant des conseils et en pratiquant des exercices basés sur l'auto-shiatsu, la relaxation, la respiration, la visualisation... (dont un certain nombre sont dans la 3ème partie de mon premier livre "L'énergie corps-esprit pour vivre en harmonie", qui propose du coaching psycho-bio-énergétique.

J'ai constaté que de nombreuses personnes sujettes à des douleurs importantes sont pleines de culpabilité et de rancœurs par rapport à des comportements objectifs ou subjectifs du passé et/ou qu'en plus, souvent elles se trouvent nulles suite à des échecs objectifs ou subjectifs qu'elles ont pu vivre.
A noter, comme je le précisais plus haut, que ça peut aussi venir du transgénérationnel donc de leurs ancêtres proches ou lointains : elles "perçoivent" ce message du passé comme faisant partie de leur propre histoire de vie alors qu'il ne leur appartient pas.
(C'est d'ailleurs en raison de cette constatation que j'ai écrit "J'arrête de me trouver nul(le)", paru aux éditions Eyrolles en septembre 2016.)

Même si l’inconscient a fait de son mieux, en temps voulu, pour les protéger à sa façon,
il a parfois mis en place des « bunkers » de protection, notamment sur le plan émotionnel qui, finalement, au cours du temps, se révèlent être bien plus néfastes que positifs.
Le corps est intelligent. Il cherche par tous les moyens, à trouver LA solution qui lui parait la moins pire. Il s'adapte, de sur-adapte, compense pour éviter la plus grande souffrance (psychique ou physique) à un moment donné mais ce n'est pas forcément la meilleure solution à long terme.
Par l’intermédiaire des fascias, il a passé son temps à s’adapter aux tensions (y compris celles que le mental, les émotions (exprimées ou réprimées) ou l'environnement extérieur imposent) et a créé une chaîne de compensations successives jusqu’à ce que ce ne soit plus possible car la tension est maximale et qu’il n’y a plus aucune souplesse pour contrebalancer.

Que ce soit sur le plan physique ou psychique, il s’agit d’éliminer ou de reformater les circuits neuro-endocriniens correspondants et de créer ou d’activer de nouveaux circuits pour « faire comprendre » à l’inconscient et au cerveau que les stratégies qu’ils avaient adoptées ne sont plus d’actualité.
Pour cela, on fait du décodage psycho-corporel (on recherche l’événement d’origine de la souffrance puis on met des mots sur les maux car "tout ce qui ne s'exprime pas, s'imprime") et on établit, en commun avec le patient, un programme adapté avec des pistes spécifiques, à suivre chez lui, pour se débarrasser de la cause.